La mission, la vision et les valeurs… pour conserver le sens - Audace Marketing
69325
post-template-default,single,single-post,postid-69325,single-format-standard,qode-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,pitch child-child-ver-1.0.0,pitch-ver-2.3, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,grid_1300,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

La mission, la vision et les valeurs… pour conserver le sens

Plus de 62 000 000 de résultats s’affichent dans Google lorsqu’on fait de la recherche de solutions concernant les façons de donner un sens au travail.

Les résultats donnent plusieurs pistes de solutions et d’idées pour y arriver auprès de nos équipes de travail.

Pourquoi en sommes-nous arrivés là?

L’ampleur de la performance que nous devons livrer quotidiennement dans les entreprises : productivité, vitesse, rentabilité, augmentation du chiffre d’affaires, satisfaction des clients, etc. Cette folie arrive avec son lot d’effets pervers, un taux de roulement élevé, entre autres, un désengagement des personnes et surtout des problèmes de santé mentale. C’est ainsi que chaque semaine, cinq cent mille Canadiens restent à la maison parce qu’ils sont rendus à bout.

Loin de nous d’oser proposer une solution toute faite pour régler tous ces problèmes.

Aussi, revenons à la base, aux trois piliers fondamentaux de toute entreprise ou organisation :

  • la mission;
  • la vision;
  • les valeurs.

Ces trois piliers doivent se trouver à la base de toute planification et influencer le futur d’une entreprise ainsi que les décisions qui seront prises au quotidien.

Réunies, elles constituent l’ADN de l’entreprise.

À quoi ça sert?

En plus de guider, ces trois piliers ont un rôle fondamental dans l’équilibre d’une entreprise.

Du point de vue interne, la mission, la vision et les valeurs permettent :

  • d’établir une ligne de conduite;
  • de faciliter la prise de décision;
  • de favoriser la mobilisation et l’optimisation de l’équipe.

Du point de vue externe, elles permettent :

  • de présenter le caractère unique de l’organisation;
  • d’augmenter sa crédibilité auprès des parties prenantes (clients, fournisseurs, partenaires financiers, etc.);
  • de démontrer la présence d’une direction claire.

La mission, la vision, les valeurs : C’est le début de votre succès pour vous démarquer.

Peter Drucker soulignait que « La plus importante raison de frustration et d’échec dans les entreprises provient d’une réflexion insuffisante de la raison d’être de l’entreprise, de sa mission. »

Ces trois piliers doivent guider les leaders et l’équipe au quotidien.

Y voir plus clair

La mission : c’est un énoncé clair et durable (environ 30 mots) exprimant la raison d’être de l’entreprise (son but).

Voici quelques exemples :

« Ainsi, la mission du célèbre magazine National Geographic est : d’augmenter et de diffuser la connaissance géographique à travers le monde. »

Le Cirque du Soleil affiche la mission suivante : « Le Cirque du Soleil est une entreprise internationale d’origine québécoise vouée à la création, à la production et à la diffusion d’œuvres artistiques, dont la mission est d’invoquer l’imaginaire, de provoquer les sens et d’évoquer l’émotion des gens autour du monde. Le Cirque du Soleil est un provocateur de nouvelles expériences. »

La mission est publique et doit être connue de tous. Elle doit être communiquée à toute l’équipe ainsi qu’à toutes les parties prenantes de l’organisation (clients, fournisseurs, partenaires financiers, etc.), car elle permet de mieux comprendre la spécificité de l’entreprise. La mission doit préciser à la fois ce que fait l’entreprise et ce qu’elle ne fait pas.

La vision

Quels sont les plans à moyen terme? Quels objectifs ont été établis pour les trois prochaines années? Ici, c’est la vision de l’entreprise qui pourrait inspirer et guider l’équipe.

La vision est un « filtre pour l’action », un guide pour prendre des décisions stratégiques.

Si la vision contient des éléments liés à l’augmentation de la productivité et à l’amélioration de la rentabilité, la décision ne sera sûrement pas la même que si elle priorise plutôt la diversification des marchés et l’augmentation des ventes, le développement de produits biologiques, etc.

La vision est une image nette du futur.

Elle définit où l’entreprise veut aller et les objectifs qu’elle veut atteindre. Elle mobilise :

  • les employés;
  • la direction;
  • les partenaires;
  • les investisseurs.

« Elle se doit de projeter une image si attrayante de l’avenir qu’elle incite les gens à passer à l’action et à prendre des risques. »

Donner un sens au quotidien

Ces trois piliers ne sont pas statiques. Ils doivent être revus régulièrement (annuellement) afin, d’une part, de permettre à l’organisation de s’ajuster aux changements internes et aux fluctuations de l’environnement externe et, d’autre part, de s’assurer que cela corresponde toujours à nos ambitions personnelles.

Ces énoncés demandent de la réflexion, des échanges, des discussions… et de l’écoute. Il faut également y consacrer du temps.

Les études sur le sujet tendent à démontrer que les entreprises qui consacrent du temps à ce « trio indispensable » réussissent mieux et conservent un meilleur équilibre en donnant un sens à leur travail, leur évitant ainsi l’éparpillement, la grande faiblesse de nos petites entreprises.

Ça vient aussi répondre à une question de plus en plus fréquente qui fait référence au sens qu’on donne au travail. Estelle Morin, professeure et chercheuse chez HEC Montréal, propose trois façons de définir le sens du travail :

  1. la signification qu’on donne au travail et la valeur qu’on lui attribue;
  2. l’orientation, l’inclination vers le travail et ce qu’on recherche dans son travail, cela conduit à déterminer les valeurs associées au travail;
  3. l’effet de cohérence entre soi et le travail qu’on accomplit, le degré d’harmonie et d’équilibre qu’on atteint dans sa relation avec le travail.

S’il n’existe pas de recettes miracles pour redonner un sens à notre travail, une mission, une vision et des valeurs claires, concises et comprises de tous peuvent aider à conserver un certain équilibre et à nous rappeler, au quotidien, de prendre le temps, ne serait-ce qu’un petit cinq minutes, pour raviver notre mémoire et nous assurer que nous sommes dans la bonne direction. Ça peut aider à donner un sens au pourquoi nous nous rendons au travail le lundi matin! Et comme dirigeant ou propriétaire, votre mission et votre vision c’est votre rêve. En retour, vous devriez aussi connaître le rêve de vos employés, et les aider à le réaliser.

Sources :

Mission–vision–valeurs : un trio indispensable

Estelle Morin, professeure et chercheuse chez HEC Montréal

Le sens au travail

Le management des organisations dans les entreprises d’après Peter Drucker

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.